Piamm Technologies

Valoriser l'information financière.

Fineta : Repenser L'outillage De La Comptabilité OHADA

OHADA, l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires, est une belle réussite africaine. Cette organisation a réussi, en bientôt 20 ans, à créer un espace unifié, favorable au climat des affaires, en Afrique. L’un de ses plus grands succès reste la mise en place du référentiel SYSCOHADA destiné à favoriser l’harmonisation comptable dans la région.

Si l’harmonisation de la réglementation comptable par l’OHADA permet (entre autres) d’échanger plus facilement les documents comptables entre les états membres, la génération de ces documents a néanmoins besoin d’être outillée.

Les éditeurs internationaux – quand ils s’intéressent à ce marché – peinent encore à proposer des solutions adaptées aux réalités du terrain, et les offres locales exploitent encore très peu les potentialités offertes par la phase de croissance actuelle du continent, et les dernières avancées technologiques.

Chez Piamm Technologies, nous pensons que le droit OHADA est une opportunité formidable pour mettre l’Afrique sur un chemin qui rendra un jour le “business en temps réel” une réalité.

Le business en temps réel, c’est la possibilité de disposer instantanément des données comptables et financières nécessaires à la prise de décision, données automatiquement synthétisées selon les domaines d’application.

Une première étape pour réaliser cette vision est de rendre les documents comptables et financiers disponibles sous forme électronique, et facilement échangeables entre entités partenaires, sans nécessiter de lentes et fragiles interventions humaines à toutes les étapes.

Ceci demande d’une part d’avoir des solutions de génération de ces documents, et d’autre part, une infrastructure d’échange, une véritable autoroute de l’information financière.

Nous nous donnons donc comme mission immédiate d’offrir une solution de génération automatisée et fiable d’états financiers, et de circulation restreinte de ces documents entre partenaires de travail (comptables, auditeurs comptables, experts-comptables, etc.). Cette solution, nous l’avons nommée fineta.

Komlan Akpédjé KEDJI.

Source de l’image: jdhancock sur flickr.

Commentaires